Le 2 février: la naissance

Téléchargez cet image

[mediashare.contact for higher res]

Partagez sur les réseaux sociaux

producteur
filmmaker | Rigole, Jasper
date de création
2017
numéro d'object
VI-0010-0004

Il y a un faire-part dans la boîte aux lettres. Coucou me voilà ! Les gens annoncent la naissance d’un bébé à leurs amis. La liste de naissance est mentionnée en bas du faire-part. Puis suit la fête pour le bébé. Dans notre pays, les prénoms les plus fréquents sont Emma et Lucas, Mila et Mohammed. Godelieve ou Jozef sont des noms du passé.

Le message sur la carte reflète notre vision de la naissance, qui est une grande fête. Dans la maternité, nous débouchons une bouteille de champagne et nous distribuons un morceau de gâteau. On présente des dragées dans toutes sortes de formes et de couleurs.  

Nos habitudes sur le plan de la grossesse et de la naissance changent d’une génération à l’autre. Aujourd’hui, les femmes sont fières de montrer leur gros ventre, elles ne le cachent plus. La grossesse et la sexualité ne sont plus des sujets tabous. Le septième jour après la naissance, les bébés islamiques sont lavés de façon rituelle. En même temps, on rase souvent les cheveux du bébé. D’autre part, pour les chrétiens, le baptême n’est plus une évidence. Suite au fait que l’assistance à la messe a diminué, ce sacrement a largement perdu son prestige.  

Néanmoins, le rôle protecteur des parrains et des marraines est resté. D’autres traditions se maintiennent ou reviennent petit à petit. Depuis quelques années, le repas de relevailles redevient populaire. En outre, les accouchements à domicile sont de plus en plus répandus, même si les femmes préfèrent toujours les soins obstétriques et l’encadrement médical d’un hôpital.

La collection online

Faites vos recherches au sujet des rites et coutumes et traditions dans la riche collection de la Maison d’ Alijn sur le site Néerlandais

img_8374_web_c_michiel_devijver_666a0a26dcbd26b80e6ed14b26532644

Restez informé

Recevoir la newsletter